Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 08:23
Remarquable gestion de l'évènementiel avec aujourd'hui, la présentation du PLAN ESPOIR BANLIEUE par Fadéla Amara et sa ministre de tutelle : Christine Boutin. Cela se passera à Meaux, banlieue pas trop agitée qui a l'avantage d'être une ville UMP. Etonnant comme tout ce qui touche la banlieue est présentée à Meaux par ce gouvernement ! Meaux, ville emblème de la banlieue française ! Qui l'eut cru ?Tags : Plan Espoir Banlieue, Fadéla Amara pas encore nue, Christine Boutin surtout pas nue, Meaux, UMP, François Fillon nu, ce serait drôle,plan Marshall, Nicolas Sarkozy, caisses vides de l'Etat, contrats aidés, assistanat, plan B, échec de l'union Européenne, plan média
Moi, j'aurais plutôt choisi Sarcelles, Vaux en Velin ou Saint Denis, mais je ne suis pas à l'UMP ! ;o)En ces temps de turbulences européennes, ce plan B tombe à pic. Toutefois, prière de ne pas trop gratter le vernis du plan média car en dessous, il n'y a pas grand chose. Ce qui était présenté comme un Plan Marshall va finalement ressembler à un tour de passe passe digne d'un illusioniste de bas étage.
Comme il n'y a plus d'argent dans les caisses, Fadéla Amara a fait semblant d'innover en diluant son plan entre plusieurs ministères. Chacun étant sensé apporter sa pierre à l'édifice pour plus d'efficacité. Un peu de santé, un peu de transport, un peu de ville etc. Au final, si vous consultez les sites internet de ces ministères, vous n'y voyez rien. D'ailleurs, quand on pose la question à Christine Boutin du montant global du plan, elle refuse de répondre avant d'avouer qu'elle n'a pas fait le total des mesures !!! Elle vient présenter un plan et elle est incapable de le chiffrer ! Du Grand Art, incontestablement !!! Ensuite, elle nous sert une soupe imbuvable sur des service qui n'auraient pas dévorer tous leurs crédits et qui seraient donc disponibles. Une assertion qui lui permet d'affirmer dans la foulée que l'argent est là !
On la sent bien dans l'embarras car elle nous dit que la politique précédente a eu des résultats avec l'argent,mais qu'il faut changer de méthode. Si ça fonctionne, pourquoi changer ?
Fadéla Amara n'est guère plus à l'aise dans ses explications quand elle dit qu'elle ne veut pas de contrats aidés et pas d'assistanat. Ca tombe bien, il n'y a pas d'argent pour ça ! Et quand elle parle d'argent, elle avoue que ce ne sont pas des nouveaux crédits, mais des redéploiements. Idem pour 5000 postes dans la police de quartier (celle qui remplace la police de proximité sans en dire le nom).
Tout cela ressemble à un gigantesque foutage de gueule pour un gouvernement qui ne veut rien faire pour les banlieues, mais juste faire semblant de tenir ses engagements. Quoi de mieux comme alibi que Fadéla Amara, beurette issue des quartiers, militante de gauche. Flanquée de la matrone puritaine Christine Boutin, elle doit regretter amèrement de s'être ainsi faite piéger. Alors, comme s'interroge Sarkofrance, faut-il sauver Fadéla Amara ?
Peut-être, mais pour son plan banlieue, je crains qu'il n'y ait plus d'espoir !

Dominik

L'avis autorisé

Tags : Plan Espoir Banlieue, Fadéla Amara pas encore nue, Christine Boutin surtout pas nue, Meaux, UMP, François Fillon nu, ce serait drôle,plan Marshall, Nicolas Sarkozy, caisses vides de l'Etat, contrats aidés, assistanat, plan B, échec de l'union Européenne, plan média

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche