Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 09:31
Alors que la visite française du Dalaï Lama touche à sa fin, essayons d'en tirer un petit bilan.Tags : Dalaï Lama, Tibet, Droits de l'Homme, Nicolas Sarkozy, JO de Pékin 2008, Jeux Olympiques, Chine, Timonier, cérémonie d'ouverture des J.O., Sénat, huis-clos, Géorgie, Russie, Bernard Kouchner, Rama Yade, Ségolène Royal, UMP, PS, Droite, cause tibétaine, presse, France
Tout d'abord, il n'a pas rencontré Nicolas Sarkozy malgré les promesses de ce dernier lorsqu'il a annoncé qu'il se rendrait à la cérémonie d'ouverture des J.O. de Pékin malgré la persistance des violences au Tibet. Il a suffi d'une vague menace de l'ambassadeur de Chine en France pour que notre mini-grand Timonier se couche comme une vulgaire carpette. Les protagonistes ont alors déployé des tonnes de langue de bois pour justifier cette non-rencontre : le Dalaï Lama n'avait rien demandé, c'était une visite spirituelle et non politique, c'était mieux pour les Tibétains etc.
Personne n'était dupe, mais les apparences étaient préservées.
Cette visite exclusivement SPIRITUELLE et non POLITIQUE fit une escale au Sénat. Non pas dans l'enceinte officielle, c'eut été trop déranger l'humeur de l'ambassadeur chinois sans doute, mais dans un minuscule bureau de sénateur. Et pour en faire moins encore, tout cela se déroula à huis-clos, sans la presse. Service plus que minimum confinant au ridicule.
Bernard Kouchner devait lui aussi rencontrer le leader spirituel des Tibétains, mais il se désista à son tour, prétextant également un emploi du temps surchargé pour cause de conflit en Géorgie. Il est vrai que Kouchner y est hyper-actif alors que c'est Sarko qui tire toutes les ficelles françaises. Les mêmes qui ont abouti à un accord ultra favorable aux Russes qu'ils ne prennent pas la peine de respecter. C'est dire si ça doit l'occuper à plein temps le pauvre Bernard !
Rama Yade s'était positionné pour une rencontre. A ce jour, rien de nouveau, mais on attend sa défection avec une excuse bidon, voire son silence assourdissant d'ici au départ du Dalaï Lama.
Reste Ségolène Royal qui a rencontré le pestiféré. Ne doutons pas un instant qu'il s'agissait autant de soigner sa propre image que de soutenir la cause tibétaine, mais elle l'a fait ! Cela ne s'est pas passé à huis-clos et sans la presse, mais au grand jour !
Qu'elle qu'en ait été les raisons, elle a sauvé l'honneur de la France, prétendument le pays des Droits de l'Homme. Pire, l'UMP a osé critiquer cette entrevue en rappelant la déclaration malheureuse de madame Royal sur la justice chinoise. Elle parlait de justice commerciale, mais c'était tout de même maladroit. La Droite lui a aussi reproché de n'avoir à l'époque rien fait pour la cause tibétaine. Il est vrai que Nicolas Sarkozy en visite à Pékin très récemment pour les Jeux Olympiques a fait énormément pour la même cause ! Le ridicule ne tue pas sinon j'en connais qui fréquenteraient souvent les cimetières !

Dominik

L'avis autorisé : Les rencontres du Dalaï Lama en France


Tags : Dalaï Lama, Tibet, Droits de l'Homme, Nicolas Sarkozy, JO de Pékin 2008, Jeux Olympiques, Chine, Timonier, cérémonie d'ouverture des J.O., Sénat, huis-clos, Géorgie, Russie, Bernard Kouchner, Rama Yade, Ségolène Royal, UMP, PS, Droite, cause tibétaine, presse, France

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche