Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 08:25
Dixième et dernier roman de la série LARRY J. BASH.Tags : Lieutenant X, Larry J. Bash, Vladimir Volkoff, Bibliothèque Verte, Littérature jeunesse, Robert Bressy, Marshall M. Ney, Charles Watts, Gil Hérel, fantôme, Atlanta, USA, détectives privés, enquêtes
Les lecteurs de Langelot savent déjà que le Lieutenant X est le pseudonyme de Vladimir Volkoff, mais cette série est censée être écrite directement par son protagoniste, à savoir Larry J. Bash et Volkoff ne serait qu'un intermédiaire pour le lecteur. En fait, les romans sont écrits par Volkoff lui-même, même si la page de garde indique "Traduit de l'américain par Gil Hérel".
Pour tout dire, je découvre cette série et je suis tombé directement sur le dernier de tous. Ca n'a pas une importance fondamentale car chaque récit est indépendant. Larry J. Bash est donc apprenti détective chez le célèbre Marshall M. Ney. En fait, Bash est capitaine de l'équipe de football américain et il joue beaucoup sur son physique d'athlète et délaisse les lectures jugées trop intellos. Néanmoins, avec l'aide patiente de son patron, il parvient à le seconder pour résoudre ses énigmes. Ici, il s'agit de M. Mopey qui vient demander qu'on retrouve l'auteur des menaces de mort que reçoit sa femme. Comme elle est cardiaque, il a peur qu'elle finisse par en mourir. Après quelques tergiversations, il finira par avouer que les menaces émanent d'un fantôme !!!
M. Ney, Larry J. Bash et son richissime ami noir Charles Watts vont donc se démener pour trouver d'où viennent les voix afin de capturer ce fameux fantôme.
On retrouve toute la verve de Vladimir Volkoff, son ingéniosité et sa connaissance de l'Amérique du Nord, version Vieux Sud. A l'instar des Langelot, les USA semblent se restreindre à la Floride et ses états limitrophes pour l'auteur. On appréciera la délicate inversion faisant d'un noir, un milliardaire et un blanc fauché dans un état sudiste et plutôt raciste de nature. Enfin, on ne pourra s'empêcher de reconnaître en Marshall M. Ney, Vladimir Volkoff en personne tant le petit détective grisonnant semble lui ressembler.
Au final, un petit roman (150 pages), vite lu où on regrettera le côté un peu trop désincarné du héros qui fait qu'on ne s'y attache pas trop. C'est un peu dommage. Les illustrations de Robert Bressy sont correctes, mais pas inoubliables.

Dominik


Tags : Lieutenant X, Larry J. Bash, Vladimir Volkoff, Bibliothèque Verte, Littérature jeunesse, Robert Bressy, Marshall M. Ney, Charles Watts, Gil Hérel, fantôme, Atlanta, USA, détectives privés, enquêtes

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Langelot
commenter cet article

commentaires

Vallet Dominik 12/10/2008 10:02

Je découvre la série, mais c'est assez vrai...

stan prozak 12/10/2008 05:28

Un ton en dessous des Langelot mais bien sympa quand même. Et puis, on retrouve toujours les mêmes chevaux de bataille de Volkoff et ses charges sur le football européen, un sport de fillette !

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche