Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 12:34
L'offense au Roi ou au Président est un crime sévèrement puni... dans toutes les dictatures ! Nicolas Sarkozy n'est-il pas en train de faire glisser notre régime républicain vers cet horizon de non-liberté ?Tags : Nicolas Sarkozy, président de la république française, UMP, gouvernement, Ségolène Royal, poupées vaudou, dictature, offense au roi, offense au président, Nicolas Princen, blogosphère, Pierre Desproges, immunité présidentielle, démocratie, plainte, droit à l'image, caricature
En effet, jamais un président de la république n'aura autant attaqué en justice que lui. Dernier avatar en date, les poupées vaudou à son effigie (et à celle de Ségolène Royal). Personnellement, je trouve l'objet de mauvais goût, mais de là à attaquer en justice !!! Sarko évoque le droit à l'image, mais il s'agit là d'une image dessinée relevant plus de la caricature qu'autre chose. Si sa plainte obtenait gain de cause, cela voudrait dire que nul ne pourrait plus caricaturer notre bien-aimé Président (à vie ?) car cela releverait de son droit à l'image. Cette perspective me parait proprement aberrante, mais également inquiétante pour la démocratie.
Ces jours-ci, nous apprenons aussi qu'un chômeur ayant osé brandir devant les yeux présidentiels une pancarte ornée d'une citation toute aussi présidentielle : "Casse toi pauv'con !" avait valu au manifestant une amende de 1000 euros ! Là encore, Sarkozy ne tolère pas qu'on puisse ne pas l'aimer (l'adorer ?) et punit tout contrevenant.
Il est vrai que ce n'est pas la première fois. Chaque manifestant ayant osé lui balancer une insulte s'est vu condamner à des amendes, voire même à des peines de prison. Des procédures judiciaires d'autant plus étonnantes que, rappelons-le, le président jouit pour sa part d'une impunité totale. Les enquêteurs ne peuvent donc pas enquêter de son côté. Après tout, l'insulte-citation ("Casse-toi pauv'con !") ne relève de  l'insulte que si la présumée victime n'est effectivement pas un con. Or, rien que le fait d'avoir porté plainte indique que sur ce plan, elle n'est pas exempte de laisser planer le doute !
La blogosphère elle-même n'est pas sans critiquer notre mini-grand Timonier. Doit-elle redouter de subir les mêmes foudres judiciaires. Les temps sont propices à ce genre de répression et la présidence a même nommé un surveillant en chef d'internet (Nicolas Princen, souvenez-vous...).
Moi qui dessine régulièrement le petit Nicolas dans L'avis autorisé ne suis-je pas menacé de cette même atteinte à son droit à l'image ?
Pour paraphraser Pierre Desproges : Oui, on peut rire de tout, mais pas avec Nicolas Sarkozy !

Dominik

L'avis autorisé : peut-on caricaturer Sarkozy ?


Tags : Nicolas Sarkozy, président de la république française, UMP, gouvernement, Ségolène Royal, poupées vaudou, dictature, offense au roi, offense au président, Nicolas Princen, blogosphère, Pierre Desproges, immunité présidentielle, démocratie, plainte, droit à l'image, caricature

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

fred de roux 26/10/2008 15:28

J'ai lu et relu vos écrits et notamment celui-là. Vous l'exprimez de manière différente de la mienne, mais nous pensons la même chose. C'est intéressant de confronter ses opinions à celles des autres.
Continuons et tant pis si nous sommes attaqués à notre tour : nous sommes dans un état de droit et la constitution le confirme. En principe nous ne sommes pas dans le règne de la pensée unique. Alors pensons par nous-mêmes

Vallet Dominik 25/10/2008 10:24

Oui, ça fout les jetons et plus ça va et moins je crois qu'on soit parano... :o(

Rébus 24/10/2008 23:51

Juxtapose la question sur la dictature avec ton billet d'avant (président à vie), ça fout les jetons, non ? Mais on doit être paranos

milardello 24/10/2008 20:51

La vrai question est: POURQUOI LES ELECTEURS L'ONT-ILS ELU, alors qu'ils le connaissaient depuis longtemps.
Sous-question: Combien sont-ils à le regretter aujourd'hui.

Dominik 24/10/2008 15:11

Pourquoi, j'ai rien dit, j'vous jure m'sieur le président adoré ! ;o))

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche