Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 08:30
Un étudiant de 26 ans a été poignardé par un schizophrène de 56 ans échappé de son hôpital psychiatrique. Pire, c'est la troisième fois qu'il agresse quelqu'un à l'arme blanche. L'étudiant est mort de ses blessures et c'est un véritable drame.
Du coup, de nombreuses voix s'élèvent pour juger le fou. Il a fauté, il doit payer !Tags : étudiant de 26 ans poignardé, schizophrène de 56 ans récidiviste, hôpital psychiatrique, enfermement d'office, Nicolas Sarkozy, démagogie, procureur général de Grenoble, prison, condamnation, fous, ministre de l'Intérieur, ministre de la santé, gouvernement, UMP
Nicolas Sarkozy, ne reculant devant aucune démagogie, a réuni jeudi après-midi les ministres de l'Intérieur, de la Justice et de la Santé. Le procureur général de Grenoble a ordonné une enquête pour déterminer si le "discernement" de l'auteur présumé "a été altéré ou aboli" au moment du meurtre !
Un schizophrène enfermé depuis plus de vingt ans et on va faire une enquête pour vérifier s'il est fou ! La belle affaire ! S'il n'était pas fou, que ferait-il dans un hôpital psy depuis tout ce temps ? Il semble pourtant que de nombreux experts ont déjà tranché qu'il était gravement malade. Nul doute qu'on trouvera un biais pour le juger parce que c'est redoutablement populaire. Mais à quoi servirait de punir quelqu'un de totalement irresponsable ? Juge-t-on les tornades ou les inondations pour les morts qu'ils causent. Non, parce que leur responsabilité ne peut être engagé. Il en va de même avec ce malade, même si je compatis avec la douleur de la famille de la victime. Mettre l'assassin en prison ne résoudra rien. Il faut le soigner et, certainement lui interdire les sorties. En prison, il sera confronté à d'autres gens violents et quand il aura poignardé (ou pire encore) son voisin de cellule, on entendra les mêmes réclamant son jugement aujourd'hui, s'interroger de savoir pourquoi il était en cellule.
J'imagine que mon billet va susciter l'indignation de certains, mais juger un fou relève de la barbarie et on ne s'élève pas en s'y adonnant. Malheureusement, notre société a besoin de coupables et qu'importe s'ils sont totalement irresponsables, ils seront (sévèrement) punis.
Et si nous étions aussi fous que ceux qu'on veut absolument punir ?

Dominik


L'avis autorisé : faut-il juger les fous ?

Tags : étudiant de 26 ans poignardé, schizophrène de 56 ans récidiviste, hôpital psychiatrique, enfermement d'office, Nicolas Sarkozy, démagogie, procureur général de Grenoble, prison, condamnation, fous, ministre de l'Intérieur, ministre de la santé, gouvernement, UMP

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

fred de roux 14/11/2008 12:04

Il y a des décennies que le pouvoir mène la population en bateau, pratique le lessivage de cerveau, se rend coupable de la démagogie la plus vile : pendant qu'on recentre la pensée de monsieur tout le monde sur un sujet grave, il oublie tout le reste. C'est bien pratique de détourner ainsi l'attention, on peut ensuite œuvrer dans le dos de tout le monde sans plus de scrupules.

Kheperouseth 14/11/2008 10:36

Tu vas voir que dans pas longtemps, une bonne âme va demander le rétablissement de la peine de mort, y compris pour les malades mentaux...

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche