Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 10:54
Hier, j'évoquais ma lassitude vis à vis du combat des chefs au PS. Un combat qui s'éternise et finit par ennuyer tout le monde, sauf à droite où ça les fait bien rigoler. Pourtant, les conflits ne se sont pas arrêtés et hier,c 'était Delanoë d'évoquer les f'réquentations pas toujours "fréquentables" de Ségolène Royal. Il a cité Georges Frêche et je ne peux que le rejoindre là dessus. Rien ne dit d'ailleurs que Royal apprécie vraiment ce trublion méridional, mais comme elle a désespérément besoin des voix de sa région, elle fait mine de... Personnellement, je préférerai perdre sans l'appui de Frêche que gagner avec. C'est aussi ça le sens de l'Honneur, mais comme je m'amusais hier à la dessiner, c'est une chose peu utilisée en politique.Tags : guerre des chefs au PS, Bertrand Delanoë, Martine Aubry, Ségolène Royal, Benoît Hamon, Parti Socialiste, Georges Frêche, Landernau, Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy, Affaire Clearstream, indépendance de la justice, Rachida Dati, gouvernement, UMP
Néanmoins, je ne peux m'empêcher de parler d'un autre conflit dépassant allégrement les petites querelles mesquines qui agitent le Landernau socialiste.
En effet, nous avons appris ce matin que Dominique de Villepin venait d'être renvoyé en correctionnelle dans l'affaire Clearstream. Rappelez-vous cette affaire où le premier ministre de l'époque (Villepin) aurait comploté pour dézinguer le ministre de l'Intérieur (et numéro 2 du gouvernement). C'est tout de même d'un autre niveau que les petits coups bas d'en face. Là, on parle d'implication de barbouzes pour salir un collègue du gouvernement. On parle de justice et de délit, pas juste de petites phrases assassines.
Sincèrement, je ne sais pas quel est le niveau d'implication de Villepin, mais une chose est certaine : le président de la république ne devrait pas avoir le droit de mener une action en justice tout en bénéficiant de l'impunité judiciaire. C'est parfaitement inéquitable du point de vue du droit. Qui plus est, toute cette histoire lamentable, montre à quel point Nicolas Sarkozy est rancunier et abuse de sa position pour impliquer son ennemi intime alors que le dossier est manifestement peu fourni, voire presque vide sur le plan juridique. On mesure à l'aune de cette vengeance le degré d'indépendance de notre justice et on comprend mieux le coup de gueule de 500 magistrats vis à vis de Rachida Dati !

Dominik

L'avis autorisé : Villepin en Correctionnelle


Tags : guerre des chefs au PS, Bertrand Delanoë, Martine Aubry, Ségolène Royal, Benoît Hamon, Parti Socialiste, Georges Frêche, Landernau, Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy, Affaire Clearstream, indépendance de la justice, Rachida Dati, gouvernement, UMP

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

fred de roux 20/11/2008 09:32

De tout temps la justice a été à la botte du pouvoir (et pas seulement la justice d'ailleurs). L'abus de pouvoir est également courant du haut en bas de l'échelle sociale (ben voui) : pourquoi le président n'abuserait-il pas de sa position ? Ne doit-il pas montrer l'exemple à la population ? En usant de ses privilèges, il permet au tout venant de trouver la justification à ses propres abus.
Oui, j'ironise volontiers : que faire d'autre face à ces excès ?

Vallet Dominik 19/11/2008 22:41

Villepin dangereux ?
Je ne crois pas. C'est tout sauf un homme politique. Il n'a jamais gagné une élection et il n'en gagner jamais...
C'est mon avis en tout cas...

Rébus 19/11/2008 18:48

Coup de gueule dont rachida se contrefout totalement.
Pour Villepin, c 'est de l'acharnement de la part de Sarkozuy qui veut à tout prix l'éloigner du champ politique et donc éliminer un adversaire potentiellement dangereux

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche