Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 11:35
Hier, la cour d'appel de Paris a ordonné la remise en liberté de trois personnes présumées coupables soupçonnées d'avoir participé aux dégradations contre des lignes TGV. Par contre, elle a maintenu en détention Julien C. et Yldune (jolie prénom) L., le chef du groupe présumé et sa compagne.Tags : cour d'appel de Paris, remise en liberté, ultra gauche à tendance anarcho-autonome, anarchistes, Julien C. Yldune L., Michèle Alliot-Marie, MAM, Rachida Dati, Nicolas Sarkozy, UMP, gouvernement, ministres, délit d'opinion, magistrats, justice, Vittorio de Filippis, Libération, sabotages du TGV, militants
Notons qu'ils étaient dix, puis cinq et maintenant deux. Combien seront-ils demain ? Et combien seront effectivement reconnus coupables quand l'agitation médiatique sera retombée ?
Pour le moment, en dehors des accusations sans preuve de la police, relayée par les politiques, on a du mal à les accuser vraiment car il n'y a aucune preuve dans dossier.
Certes, on leur reproche d'être anarchistes militants, d'avoir participé à des manifestations anti-G8, mais tout cela ne constitue pas (encore) un délit. On leur reproche la possession de certains livres, de matériel d'escalade et d'horaires SNCF. On mesure à quel point l'accusation est fragile quand on entend ça.
Cela n'empêche pas les ministres concernés de répéter à l'envi que ce sont des membres de l'ultra-gauche à tendance anarcho-autonome.
Punit-on le délit d'opinion en France ? C'est à se demander...
En tout cas, si on met ça en parallèle avec l'affaire Vittorio de Filippis et la défiance des magistrats envers Rachida Dati, on mesure à quel point le règne de Nicolas Sarkozy a fait du bien à notre justice. Et ce n'est pas fini...

Dominik

L'avis autorisé : les saboteurs du TGV libérés !


Tags : cour d'appel de Paris, remise en liberté, ultra gauche à tendance anarcho-autonome, anarchistes, Julien C. Yldune L., Michèle Alliot-Marie, MAM, Rachida Dati, Nicolas Sarkozy, UMP, gouvernement, ministres, délit d'opinion, magistrats, justice, Vittorio de Filippis, Libération, sabotages du TGV, militants

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Vallet Dominik 03/12/2008 22:09

Oui, bizarre, toute cette affaire sent la manip...

Grand-Sachem 03/12/2008 20:24

j'avoue qu'au début j'ai marché. et puis j'aime bien les train!)..puis tout ça était tellement "téléphoné"...même France-Inter qui après le première libération fait le jeu de la manipulation : le matin un long interview d'un des présumés terroristes nous fait apparaitre un jeune étudiant qui lit des livres du 19ème siècle (marx et bakounine), qui discute tard le soir avec des copains, qui accueille des amis de passage avec ses colocataires, qui aime bien "Renaud" ...sans rire c'est presque moi il y a 25 ans et je ne me suis jamais considéré comme un anarco-gaucho-terroriste. Le soir même au journal on extrait quelques mots de ce même inteview et on en fait un jeune prêt à prendre les armes!
Bizare tout de même!

fred de roux 03/12/2008 19:44

En ce moment, je n'ai pas franchement le temps de m'intéresser à l'actualité. Alors merci de le faire pour moi, surtout dans cette affaire qui ferait sourire si elle n'était pas le signe que les politiques sont prêts à tout pour désigner des coupables.
Il est à craindre en effet que la liberté d'expression apparaisse comme étant punissable selon l'humeur du temps. Fâcheux en ces temps troublés par la crise et surtout parce que le monarque provoque un peu trop l'opinion. Ce n'est pas demain que monsieur tout le monde sera considéré comme un être pensant et responsable puisque la mode consiste à lui laver le cerveau. A quand le passage à tabac ?

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche