Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 20:08
L'actualité parle beaucoup de cette infirmière qui a causé la mort d'un enfant en se trompant de médicament à lui administrer. Cette erreur est terrible et les conséquences également. Je comprends et partage la douleur des parents ayant perdu leur enfant à cause d'une erreur humaine.Tags : infirimière, erreur médicale, mort d'un enfant, urgence, hôpital, surcharge de travail, administration hospitalière, coupable
Maintenant, s'il faut chercher à tout prix un coupable, doit-on accabler cette infirmière qui a manifestement fauté lourdement et la mettre en garde à vue de façon interminable ? Pourquoi faire d'ailleurs ? Elle a avoué sa faute. On voudrait lui faire dire qu'elle l'a fait sciemment ? J'avoue ne pas comprendre...
Ou doit-on chercher pourquoi des professionnels avertis peuvent en arriver à de telles erreurs. Cela fait des années que le personnel hospitalier clame partout qu'ils sont en sous-effectif et qu'ils font des horaires démentiels.  Je ne sais pas vous, mais moi, quand j'ai travaillé trop longtemps et que la fatigue m'assaille, je commets aussi des erreurs. Fort heureusement, je ne soigne personne et ne met donc la vie d'aucun individu en danger. La véritable question est donc : qui doit-on accabler le plus l'infirmière épuisée qui s'est dramatiquement trompée ou l'administration qui la contraint de travailler dans ses conditions ? Je pense que les torts sont partagés, mais je suis peut-être le seul...

Dominik


Tags : infirimière, erreur médicale, mort d'un enfant, urgence, hôpital, surcharge de travail, administration hospitalière, coupable

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Dominik 06/01/2009 09:32

C'est dramatique !
Je compatis à ta douleur et à celle immense des parents. Je n'ose imaginer si ça m'était arrivé.
On marche sur la tête avec la politique des hôpitaux et ce n'est pas prêt de s'arranger.

Grand-Sachem-la Brocante 05/01/2009 22:03

je suis révolté ce soir et ce blog, encore une fois merci Dominik, va me permettre de m'exprimer: le petit fils d'une de mes connaissances est mort ce 31 décembre à l'age de trois ans à l'arrière de la voiture de son père qui le conduisait lui même à l'hôpital parce qu'il n'y avait pas de véhicule du SAMU de disponible. L'enfant est mort d'un arrêt cardiaque, il aurait pu être réanimé dans un véhicule approprié avec un médecin. Il aurait pu être réanimé, car son coeur a été "relancé" à l'arrivée à l'hôpital mais trop tard, le cerveau était irrémédiablement atteint!
Pourtant les parents avaient fait tout ce qu'il y a faire: ils ont vu un généraliste qui avait diagnostiqué une gastro, le lendemain ils sont allés aux urgences pédiatriques parce que ça n'allait pas mieux, on les a renvoyé chez eux en leur disant de surveiller l'enfant! Quand ça a mal tourné , il ont appellé le SAMU pour retourner le plus vite possible à l'hopital...mais là RIEN, DEBROUILLES TOI.
En france aujourd'hui un enfant meurt d'une diahrée parcequ'il n'y a personne un 31 décembre pour venir lui faire en urgence une perfusion et puis une réanimation cardiaque!

Vallet Dominik 27/12/2008 11:27

En effet.

Grand-Sachem-la Brocante 27/12/2008 11:10

l'enfer c'est les autres...mais "le système" c'est qui? demande Grand-Sachem

l'enfer c'est maintenant pour les parents et pour l'infirmière.....qu'importe pour eux ce que nous pensons du système....

Vallet Dominik 27/12/2008 10:43

Oui, mais au final, c'est un gamin qui a trinqué. C'est triste...

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche