Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 15:28
Si vous faîtes bien attention, vous remarquerez quelques petites choses dans le traitement de l'information de ce conflit.
Tout d'abord, Israël a voulu éviter que son carnage ne soit trop médiatisé en interdisant aux journalistes étrangers le droit de pénétrer dans la bande de Gaza. Ce matin, sur France Inter, le réprésentant de l'état hébreu a prétexté des raisons de sécurité ! La vraie raison est qu'un conflit peut se gagner sur le terrain et se perdre dans les médias. Or Israël est un état démocratique même si certaines de ses méthodes le sont moins.Tags : Israël, bande de Gaza, Hamas, Tsahal, territoires occupés palestiniens, france Inter, BFM TV, juif,hébreu, France 2, conflit, guerre, bombardement
Avec cette interdiction, seuls les journalistes palestiniens couvrent l'évènement et rien de plus facile que de les accuser de partie pris ou de partialité (ce qui est sans doute vrai, mais dans ce cas, on autorise l'accès à la presse internationale). Quand France 2 s'est fait abuser par de fausses images, on en a beaucoup parlé, ce qui a tendance à jeter le doute sur les autres images vues à la télé.
Enfin, quand je vois sur BFM TV, un chroniqueur souligner que Gaza est bouclé... SAUF POUR ACHEMINER DES MEDICAMENTS, je m'interroge, jusqu'à ce qu'on voit que le journaliste se prénomme : AARON ! Dans un conflit aussi sensible, on évite de le faire commenter par un journaliste juif. Je n'ose imaginer les critiques si on avait un chroniqueur se prénommant Mohammed ou Mustapha...
On met toujours en parallèle les tirs de roquettes palestiniens, mais on évite soigneusement de préciser qu'ils n'ont occasionné que 4 morts depuis des années qu'ils existent. Et quand une petite fille est blessée récemment, on la met bien en avant pour contrebalancer les centaines de morts du camp d'en face.
Sincèrement, le traitement de l'information est plus que partial et ça en devient presque caricatural. Il existe en France une espèce de tabou qui nous interdit de critiquer Israël de peut d'être taxé d'anti-sémitisme, mais remplaçons simplement Israël par le nom d'un autre pays et regardons si nous trouvons les faits acceptables. Pour ma part, la réponse est non et ça me suffit.
Autre détail signifiant, quand on appelle les territoire occupés palestiniens par le diminutif : Les Territoires, ça fait tout de suite moins méchant, moins négatif et ce vocable raccourci est utilisé par nombre de journalistes.

Dominik

L'avis autorisé : Trêve à Gaza


Tags : Israël, bande de Gaza, Hamas, Tsahal, territoires occupés palestiniens, france Inter, BFM TV, juif,hébreu, France 2, conflit, guerre, bombardement

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Terpsychore 08/01/2009 19:15

Complètement d'accord.....

Fred de Roux 08/01/2009 16:06

Tu as raison, il s'agit bien d'une guerre des mots. Ce ne serait rien s'il n'y avait pas autant de morts du côté palestinien.
Si j'en crois la presse étrangère, nos voisins plus ou moins proches formulent les mêmes critiques envers Israël.
tout ceci pose beaucoup de questions et de tous ordres. En tout cas, c'est bien la première fois que ce pays passe pour le méchant alors qu'il bénéficiait encore récemment d'une audition haut de gamme. Le monde serait-il en train de changer ?

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche