Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 09:12
On pourrait résumer ainsi les pratiques actuelles des grands patrons. Chaque jour rapporte son nouveau scandale financier. Ce matin, ce sont les dirigeants de Cheuvreux, filiale financière du Crédit Agricole (qui a reçu 3 milliards d'aide de l'état) qui octroie pour 51 millions de bonus à ses dirigeants tout en licenciant 75 personnes dans un plan d'économie pour trouver 32 millions d'euros.
Je ne suis pas un as de la finance, mais j'ai un tuyau pour les aider à trouver leurs 32 millions : diminuer les bonus de cette somme pour leurs dirigeants incompétents. Ils leur resteraient encore 19 millions d'euros de primes et personne ne serait viré.
Comment ça ? Rogner sur leurs faramineux avantages ! Il n'en est pas question ! Au lendemain du discours moralisateur de Nicolas Sarkozy à St Quentin, cela tombe mal, mais le chef de l'état a surtout fait entendre qu'il ne voulait pas plus une loi sur le sujet qu'il ne souhaitait revenir sur le bouclier fiscal. On ne trahit pas ses amis, sinon on risque de les perdre.
Henri Guaino, conseilleur spécial du président de la république était bien embarassé ce matin sur France Inter pour répondre à Nicolas Domorand. Mais non, le gouvernement n'était pas opposé à une loi et il le ferait... si le MEDEF les CONTRAIGNAIT ! A moins que... une loi n'est pas forcément le plus adapté...
Ces circonvolutions verbales faisaient peine à entendre. Surtout quand Domorand a mis en parallèle la célérité de mise en oeuvre quand il s'agissait de pondre une loi sur les bandes de jeunes délinquants. Pourtant, les dégats sont bien moindres, mais ces jeunes ne votent pas et, en tout cas, pas à droite.
Rappelons que dès la campagne présidentielle, Sarkozy fulminait déjà contre "les patrons voyous". Deux ans de pouvoir après, il en est encore à réclamer une CHARTE au patronat. Qui peut encore croire à sa détermination. Il finira peut-être par la faire sa loi car les patrons font tout pour se mettre l'opinion publique à dos, mais nul doute qu'elle sera à minima pour ne fâcher personne.

Dominik


Tags : Grands patrons, CAC 40, Cheuvreux, Crédit Agricole, 3 milliards d'aide de l'état, licenciement de 75 personnes, économie de 32 millions, bonus de 51 millions, Nicolas Sarkozy, droite décomplexée, bouclier fiscal, gouvernement, UMP, Xavier Bertrand, St Quentin,président de la république, chef de l'état, Nicolas Domorand, France Inter, radio, charte, patronat, salaire, Henri Guaino, MEDEF

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Dominik 25/03/2009 22:46

@Grand Sachem :
Merci. C'est beaucoup d'organisation et peu de temps libre, mais quand on fait des trucs qui nous passionnent, ça va...

amede 25/03/2009 22:28

il y a eu un temps ou les grands patrons de l'époque se faisaient joyeusement couper la tete... elles ont certainement repoussé, mais comme le dit le proverbe, cent fois sur le métier...

Grand-Sachem 25/03/2009 20:48

Tu fais tellement de choses que j'en avais fini par coire que tu ne travaillais pas...félicitation pour cette hyper activité, qui contrairement à celle de qui vous savez, ne nous donne que des bonnes choses

Dominik 25/03/2009 14:13

J'écoute la radio durant mon trajet pour aller au boulot, mais comme j'ai 65 km, ça me laisse un peu de temps...

fred de roux 25/03/2009 09:49

Aïe, aïe, aïe ! Décidément, tu mets le doigt sur ce qui fait mal (et donc mouche). Mais, c'est vrai que toi, tu écoutes la radio.

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche