Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 08:09
Depuis quelques jours, les médias bruissent au sujet des cas de séquestration de patrons. A droite, on trouve ça inadmissible et on promet de faire respecter la loi, tandis qu'à gauche, on condamne tout en se montrant compréhensif sur le fonds. François Fillon a ajouté dans la soirée : "On ne gagne rien à prendre en otage un chef d'entreprise dont le carnet de commandes est vide" laissant à penser que c'est le cas des dirigeants pris en otage. Pourtant, il me semblait plutôt que l'immense majorité des situations relevait d'une exaspération maximale pour cause de délocalisation ou autres turpitudes de patrons voyous.
En fait, le gouvernement craint une contagion de la méthode.
Pourtant, Nicolas Sarkozy, qui a condamné hier le procédé, n'a pas toujours tenu le même discours. Ainsi, à Lorient, il comprenait les méthodes musclés des pêcheurs ou des agriculteurs lorsqu'elle relevait du désespoir social et il s'était juré de ne jamais la confondre avec la violence tout court. Un peu comme pour le sauvetage des emplois de Gandrange, il a oublié ! A moins qu'il ne comprenne la détresse des petits patrons pêcheurs ou agriculteurs car ils forment son électorat et condamne celle des ouvriers votant traditionnellement plus à gauche !
Et puis, quand dans la même entreprise, on licencie des centaines de personnes et que, dans le même temps, on apprend que le dirigeant incompétent part avec un parachute doré de plusieurs millions d'euros, on peut comprendre la réaction des employés. Après tout, ils veulent aussi leur part de la galette !
Et puis, le gouvernement, à force de jouer à faire semblant de réguler ces excès, va devoir y faire face. Les licenciements économiques ne font que commencer et la détresse sociale qui va avec, également. Et la Droite qui ne cesse de parler de prise d'otages lors des grèves, va enfin pouvoir utiliser le vocable à bon escient ! ;o)

Dominik


Tags : Séquestration de patrons, dirigeant pris en otage, Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Fillon, gouvernement, MEDEF, CGPME, droite, UMP, licenciement économique, agriculteurs, pêcheurs, désespoir social, emplois de Gandrange, Lorient, parachute doré, patron voyou, délocalisation

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Dominik 09/04/2009 13:25

@Fred

C'est juste que je suis une grosse fainéasse qui n'a pas le temps de faire 4 billets ! ;o)

Eric bloggeur Citoyen 09/04/2009 10:54

Oui , c'est le monde à l'envers ...

@ +

fred de roux 09/04/2009 10:09

Bonjour Petit Frère, je vois qu'en un seul article tu dis tout ce que je couche sur le papier en trois ou quatre fois. Je vais devoir observer, disséquer et en prendre de la graine. Eh oui, tu dis tout si clairement...

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche