Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 10:38
Tout le monde se souvient de l'affaire d'Outreau où de nombreux citoyens ont été accusés à tort par Myriam badaoui et qui ont croupi en prison pendant trois ans alors qu'ils étaient innocents.Tags : Affaire d'Outreau, juge Fabrice Burgaud, CSM, Conseil Supérieur de la Magistrature, magistrats, pédophilie, accusés d'Outreau, prison, innocents, procureur de Boulogne Gérald Lesigne, Coluche, Myriam Badoui, scandale
On pensait naïvement que le juge Burgaud avait une part de responsabilité dans cette triste affaire. Le CSM (Conseil Supérieur de la Magistrature) semble en avoir décidé autrement. Selon toutes vraisemblances, Fabrice Burgaud ne devrait écoper que d'une simple réprimande. Pas cher payé pour avoir instruit totalement à charge et envoyé en prison des dizaines d'innocents durant plusieurs années.
Certes, il n'était pas le seul responsable car près de 60 magistrats ont avalisé sa procédure sans moufter et il devrait également rendre des comptes. Malheureusement, il n'en sera rien. Circulez, il n'y a rien à voir, disait Coluche avec humour, mais ce n'est pas certain que les accusés d'Outreau goûtent cette plaisanterie aux forts relents de corporatisme judiciaire. Le CSM a choisi de protéger les siens contre la justice des victimes. Je n'en suis pas spécialement étonné, mais je pensais qu'ils auraient mis au moins les formes dans une sanction plus significative. Le procureur de Boulogne Gérald Lesigne était déjà passé devant cette commission et en était ressorti blanc comme neige. Il est bon de voir à quel point certaines professions savent protéger les leurs, c'est rassurant...

Dominik


Tags : Affaire d'Outreau, juge Fabrice Burgaud, CSM, Conseil Supérieur de la Magistrature, magistrats, pédophilie, accusés d'Outreau, prison, innocents, procureur de Boulogne Gérald Lesigne, Coluche, Myriam Badoui, scandale

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

fred de roux 25/04/2009 11:32

Je ne connais pas assez ce pan de l'affaire, aussi ne dirai-je rien.
Rien à voir avec cette affaire tragique, j'ai reçu un message m'indiquant que tu m'invitais à mettre des articles sur libre pensée politique. J'ai donc acquiescé, mais c'est paru sur mon blog. Comme je ne suis pas extra en informatique, peux-tu me donner une explication claire ?

Dominik 25/04/2009 09:41

Il est clair que les médias ont eu un rôle amplificateur, mais la musique de départ était jouée par Burgaud. Un juge doit avoir une intime conviction, mais il doit aussi rester ouvert à toutes les hypothèses, ce qu'il est loin d'avoir fait (pour rester gentil avec lui).

fred de roux 25/04/2009 08:03

En effet, je n'ai pas tout suivi. Merci pour ce complément d'information. Ceci dit, je ne retire rien de mon commentaire : je sais trop combien la subjectivité entre en ligne de compte dans les affaires passant devant la justice. Et comme le résultat, c'est l'intime conviction du juge... il est difficile de faier la part des choses. En outre(au), les médias font pencher la balance dangereusement. Les responsabilités sont donc multiples. Il faudrait, pour être "juste", condamner les journaux qui ont participé au débat en distillant des informations pas forcément réelles.

Dominik 24/04/2009 19:47

A priori, tu n'as pas bien suivi l'affaire d'Outreau. Il se trouve que je m'y suis intéressé (tardivement, j'avoue) et Burgaud ne s'est pas contenté de croire les enfants, sinon, je ne lui reprocherais rien. Il a tordu l'instruction pour que cela rentre dans son intime conviction. Il a laissé l'accusatrice Myriam Badaoui présente quand ses enfants témoignaient (alors qu'elle a pratiqué la pédophilie à leur encontre, elle) pour mieux orienter leurs réponses.
Sais-tu, par exemple, que Badaoui a accusé la "boulangère" de faire partie des pédophiles et que la femme désignée comme étant la "boulangère" n'a jamais vendu de pains de sa vie. Elle vendait des bonbons dans un camion itinérant. Camion itinérant = boulangère itinérante. Toute l'instruction a été à l'avenant, c'est monstrueux. Je m'imagine pris dans un tel maelstrom, j'aurais pété un câble.

fred de roux 24/04/2009 18:50

Il ne faut pas oublier qu'à partir du moment où l'on a donné droit à la parole aux enfants, il était plus facile de pincer des pédophiles. Là, il y a eu erreur. Je rappelle que le juge est seul maître à bord et il agit selon sa conscience. IL n'est qu'un homme, il peut donc se tromper (on ne va pas comparer l'infaillibilité du pape à celle d'un juge, crénom de nom). Quand tout converge dans un sens, il est normal qu'on puisse être abusé. C'est vraisemblablement ce qui est arrivé avec l'affaire d'Outreau. Je ne néglige pas les victimes de cette erreur qui portent à jamais les stigmates de cette terrible erreur. Je ne porterai pas de jugement sur la "relaxe" par le CSM : tout est possible avec l'esprit de corps. Mais s'agit-il bien de cela ?

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche