Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 08:21
C'est avec ces mots que la patronne du petit restaurant où je mangeais hier midi m'a tendu ma fiche justificative (pour les impôts, je paie le resto sur mes deniers). En effet, la TVA était bien indiqué à 5,5 % au lieu des 19,6 %. Malheureusement, le prix, lui n'avait pas bougé d'un iota !!!
Je suis bien content que plsu d'argent entre dans les poches de cette charmante dame, souriante et agréable, mais j'aurais préféré bénéficié un tant soit peu de cette baisse de la TVA. Pas que je ne m'y attende pas, mais j'avais un petit espoir (naïf que je suis !!!). Un petit coup d'oeil rapide sur un autre restaurant de la petite ville où je travaille a confirmé mes soupçons. Le menu du midi était proposé au même tarif !
Pourtant le matin même Christine Lagarde diffusait sur tous les médias à commencer par RTL la bonne nouvelle : les prix allaient baisser et les restaurateurs allaient embaucher 70 000 personnes en deux ans. Etait-ce un engagement contractuel de cette baisse de la TVA ? Et bien, non ! Nulle obligation des restaurateurs, juste un engagement. Jacques Chirac, parodiant La Fontaine, affirmait : "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient". Cruel reflet de la vie politique. Christine l'ingénue de poursuivre en clamant que la concurrence allait jouer et que si le restaurateur allait apposer le sticker Tags : TVA à 5,5 % dansla restauration, TVA à 19,6 %, Nicolas Sarkozy, communication, UMP, Xavier Bertrand, restaurateurs, fiche justificative, restaurants,médecins, adhésions, emprunt, Christine Lagarde, ministre de l'économie, 70 000 créations d'emploi, baisse des prix, menu, café, addition, 2,5 milliards d'euros, Jacques Chirac, RTL, radio, Jean-Michel Aphatie, stickersignalant la baisse des prix alors que ce n'était pas le cas, elle aurait l'arsenal juridique pour l'attaquer. On parie ? Mieux, elle annonçait 30 000 relevés de prix (en fait, elle rectifait elle-même en 27000 quelques secondes plus tard), mais dans 4 000 restaurants. Il y en a 120 000 en France, donc 116 000 n'ont pas eu droit aux relevés. Vous pariez que le mien est du nombre ? Quand aux créations d'emplois, plus personne n'y croit, mais Christine Lagarde continue de balancer le chiffre pour la comm.
On avait déjà vu le résultat en matière d'engagement des médecins quand on leur avait augmenté le prix de la consultation. Rien n'avait été tenu, mais le gouvernement n'est jamais revenu sur leurs acquis prétendument conditionnés. On ne refuse rien à son électorat et la restauration vote massivement UMP aussi. D'ailleurs le parti présidentiel a envoyé un courrier avec un bulletin d'adhésion à tous les gens de la profession. Xavier Bertrand se félicitant même des 200 à 300 nouvelles adhésions (pour 120 000 restaurants, ça donne au mieux un retour de 0,25 % !!!). Pas sûr que ça paie le coût de l'envoi.
On peut donc ranger cette TVA à 5,5 % au rayon de la communication gouvernementale comme l'emprunt Sarkzoy. Le coût de la mesure est de 2,5 milliards d'euros PAR AN !
Bon, le café et l'addition, parce qu'à ce prix là, faut pas compter sur un pourboire...

Dominik


Tags : TVA à 5,5 % dansla restauration, TVA à 19,6 %, Nicolas Sarkozy, communication, UMP, Xavier Bertrand, restaurateurs, fiche justificative, restaurants,médecins, adhésions, emprunt, Christine Lagarde, ministre de l'économie, 70 000 créations d'emploi, baisse des prix, menu, café, addition, 2,5 milliards d'euros, Jacques Chirac, RTL, radio, Jean-Michel Aphatie, sticker

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

le coucou 02/07/2009 20:06

Je crois que personne n'y croyait, la répercussion de la baisse! Et dire que les restaurateurs forbans seront contrôlés, sanctionnés, est une arnaque supplémentaire, puisque les prix sont libres. Ils sont inattaquables.

Grand-Sachem-la-Brocante 02/07/2009 19:45

ben moi aussi, ce midi j'ai mangé avec le même tarif qu'avant! mais tout va bien, il y a une bonne douzaine de resto parisiens qui ont baissé les prix plus quelques "franchises" et tout ça a permis de faire des reportages dans les journaux de 13 h et de 20h et puis voilà, dans une semaine on en parlera plus. On passera à une autre propagande..

Fred de Roux 02/07/2009 18:42

Quelle gouaille ! J'ai l'impression d'entendre un titi parisien. Que de vérités tu mets sur la table (du resto bien sûr !) en égratignant au passage (avec beaucoup de maîtrise et en trouvant les mots justes).

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche