Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 09:57
Je ne parle pas souvent de Philippe de Villiers. Tout d'abord parce que je suis loin de partager son idéologie souverainiste et ensuite, parce que son influence politique et inversement proportionnelle à la morgue qu'il distille dans les médias.Tags : Philippe de Villiers, Puy du fou, Mouvement pour la France, Journal télévisé, JT 20 heures, David Pujadas, Grippe A H1N1, UMP, Nicolas sarkozy, polyphonie, élections européennes, ralliement, droite traditionnelle, souverainiste, finances exsangues, Frédéric Nihous, CPNT
Toutefois, j'ai adoré le voir hier au journal télévisé de France 2 tenter de justifier son ralliement à l'UMP par "la polyphonie de la majorité" tout en raillant la "discordance au PS". Malheureusement, son argumentaire avait été précédé par quelques extraits des attaques les plus virulentes formulées vis à vis de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement. Il n'avait alors pas de mots assez durs pour qualifier les politique actuelle, trop laxiste et trop européenne à son goût.
Il faut bien avouer qu'il est bien meilleur dans le dénigrement que dans sa justification laborieuse de son incorporation (un peu forcée) dans le giron de l'UMP.
Pour être très franc, plus qu'un ralliement, c'est le retour à la niche d'un trublion de la droite traditionnaliste qui a cru que son succès aux Européennes de 1999 (où il avait écrasé la liste RPR menée par... Nicolas Sarkozy) pouvait le transformer en réelle force alternative de droite. Seulement, les Européennes sont un scrutin à la proportionnelle qui intéresse peu les Français et sa formation s'est depuis rétamée à chaque scrutin majoritaire. Même les dernières Européennes n'ont pas su raviver la flamme de son mouvement profondément anti-européen. Les finances de son parti sont exsangues et il n'avait d'autre choix que de rallier l'ennemi vilipendé pour survivre. Il en va de même pour Frédéric Nihous et de son CPNT.
Maintenant, il faut habiller cette déconfiture pour faire semblant d'être encore important, mais Villiers va finir aux oubliettes de la droite, dévoré par plus grand que lui.
Je n'essuierai pas une larme (de crocodile) sur son tombeau politique.

Dominik


Tags : Philippe de Villiers, Puy du fou, Mouvement pour la France, Journal télévisé, JT 20 heures, David Pujadas, Grippe A H1N1, UMP, Nicolas sarkozy, polyphonie, élections européennes, ralliement, droite traditionnelle, souverainiste, finances exsangues, Frédéric Nihous, CPNT

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Fred de Roux 05/09/2009 08:30

Pour une fois, moi aussi j'ai écouté. C'était d'un pendable...
A la niche dis-tu ? Oui, c'est exactement cela. Donc je répète ce que je disais des gauchistes passés à droite : des convictions bien fragiles et des intérêts puissants. Ils sont tous pareils : des transfuges à chaque coup de vent contraire.

Dominik 03/09/2009 14:32

Mais il en passe pas pour un loser : C'EST UN LOSER !!!!

Stef 03/09/2009 13:31

Oui j'ai bien aimé aussi cette rétrospective des attaques de De Villiers sur Sarkozy...Peut-être en avait-il marre de passer pour un looser ?

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche