Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 08:28
Quatrième roman de la série LARRY J. BASH.Tags : Lieutenant X, Larry J. Bash, Vladimir Volkoff, Bibliothèque Verte, Littérature jeunesse, Robert Bressy, Marshall M. Ney, Charles Watts, Gil Hérel, fantôme, Atlanta, USA, détectives privés, enquêtes
Les lecteurs de Langelot savent déjà que le Lieutenant X est le pseudonyme de Vladimir Volkoff, mais cette série est censée être écrite directement par son protagoniste, à savoir Larry J. Bash et Volkoff ne serait qu'un intermédiaire pour le lecteur. En fait, les romans sont écrits par Volkoff lui-même, même si la page de garde indique "Traduit de l'américain par Gil Hérel".
Alors que Marshall Ney, son patron, est en déplacement, Larry J. Bash tue le temps en répondant à ses interlocuteurs de rappeler ultérieurement. C'est pourquoi, lorsque madame Mole le demande expréssement, il en fut plus que surpris. La dite cliente souhaitait que l'apprenti détective joue les protecteur auprès de son fils : Barnaby Mole. Celui-ci entrant à l'université avait décidé d'entrer dans la confrérie des Ksi Psi dont la réputation en matière d'épreuves est redoutable. Madame Mole a pensé que le jeune Bash aurait plus de facilité à se faire passer pour un étudiant que le vénérable Marshall Ney.
N'ayant rien de mieux à faire, Larry emprunte la Porsche de son ami Charles Watts et va se faire passer pour un riche futur postulant à l'université. Là, il réussit à se faire des amis chez les Ksi Psi, mais il est mêlé à un meurtre...
Maintenant que l'auteur maîtrise son personnage, l'intrigue démarre plus rapidement. A tel point que ce récit se passe même complètement de Marshall Ney, c'est à dire la vision que Volkoff se fait de lui-même en héros de romans. On a parfois le sentiment de lire un Langelot et n'y voyez pas là une critique. Les illustrations de Robert Bressy sont correctes, mais pas inoubliables.

Dominik


Tags : Lieutenant X, Larry J. Bash, Vladimir Volkoff, Bibliothèque Verte, Littérature jeunesse, Robert Bressy, Marshall M. Ney, Charles Watts, Gil Hérel, fantôme, Atlanta, USA, détectives privés, enquêtes

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Langelot
commenter cet article

commentaires

Phil 01/02/2010 09:22


L'ami du héros ne s'appelle pas Charles Watts, mais Dennis Watts.


Dominik 28/09/2009 09:05


Moi non plus, je ne lisais pas à l'époque.

Quant à Bressy, c'est un illustrateur correct, mais je n'ai pas le coup de foudre, ça ne se commande pas. Par ailleurs, il ne respecte pas trop les descriptions de l'auteur. Ainsi Larry J. Bash
est-il décrit comme un géant musclé, mais un peu gras. Là, on a un clone de Langelot vu par Bressy. Ca ne colle pas trop. Idem pour les autres persos...


Grand-Sachem-la-Brocante 27/09/2009 21:43


Une fois sur un site internet que j'avais consacré au journal "TRIO" j'avais comme toi, trouvé que Robert BRESSY, n'etait pas un illustrateur-dessinateur très original....la réaction n'a pas tardée
par mail; saches donc que ce respectable monsieur a des admirateurs attentifs. J'avais donc modéré ensuite mon propos!


Grand-Sachem-la-Brocante 27/09/2009 21:40


je ne lisais pas à l'époque cette série...pourtant j'aimais bien langelot


Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche