Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 07:08

Bon d'accord, je finis les livres de Barbara Moreau par son premier, celui où elle raconte sa vie d'après la maladie et où elle se remémorre son enfance et ses week-ends passés à s'ennuyer dans la maison du grand-père à Couloutre dans la Nièvre. Il parait qu'il y a un excellent restaurant maintenant à Couloutre, mais chaque fois que je passe à proximité, j'ai une pensée pour Gadine...barbara-moreau-c-est-moi-gadine-.jpg

Barbara Moreau est née en 1965, mais sa vie d'artiste commence réellement en 2005 quand une maladie rare du cerveau l'empêche de travailler. Elle était professeur de français et sa carrière s'interrompt avec un arrêt longue maladie qui se transforme en licenciement. En effet, tout le monde n'est pas fonctionnaire dans le corps enseignant et les contractuels servent souvent de variable d'ajustement. Dès lors, Barbara voit sa vie autrement et se rappelle de ses jeunes années passées à s'ennuyer ferme chez son grand-père. A travers sa vie, elle nous parle d'une génération paysanne qui parlait peu, mais aussi de l'incompréhension classique entre les générations, d'un autre temps où les enfants n'avaient pas de console de jeux ou Facebook pour s'amuser etc.

Bref, elle mêle habilement ses souvenirs personnels et la vie de son défunt grand-père, devenu, à son corps défendant, une vedette posthume. Ce paysan taiseux qui a ravivé en moi ma jeunesse passée à grandir en Puisaye, pas si loin de Couloutre d'ailleurs. Un excellent moment où les plaisirs divers se mêlent.

Barbara a aussi décliné cette histoire en spectacle vivant qu'elle donne de ci de là dans la région.

 

Dominik

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche