Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 12:07
Ce roman est la suite de "Le peuple des rennes" chroniqué la semaine dernière Peupledesrenneset il conclut le cycle du peuple des rennes. Rappelons que Megan Lindholm n'est autre que Robin Hobb dont j'ai déjà parlé par ailleurs pour plusieurs romans. Cette histoire date de 1988 et si ce n'est pas sa meilleure, elle reste tout de même d'une grande qualité.
Tillu la guerisseuse a fuit la tribu de Bénu pour échapper à Carp le chaman qui voulait prendre son fils Kerleu comme apprenti et elle comme épouse. Elle est donc partie vers le nord avec son fils si différent qu'il suscite les quolibets de tous, voire le dégoût. Sa rencontre avec Heckram va changer sa vie car il ne rejette pas Kerleu et lui propose même d'intégrer le peuple des rennes, sa tribu. Alors que Tillu croit que tout va aller mieux, Ella, la compagne d'Heckram est sauvagement assassinée et Carp surgit pour à nouveau réclamer Kerleu. Entre Capiam, le maître des hardes pusillanime, Joboam le brutal et Carp le cruel, la vie ne sera pas rose, mais tout va changer quand ils seront au Cataclysme...
Comme à son habitude, Robin Hobb construit des personnages riches, attachants qui semblent si réels qu'on a l'impression de les cotoyer, même quand leur univers est si éloigné du notre. Je me suis endormi juste après l'avoir achevé et j'ai passé ma nuit auprès du peuple des rennes. Rien que ça indique à quel point le roman est une réussite.

Dominik


Tags : Le peuple des rennes, Le frère du loup, Megan Lindholm, Robin Hobb, Carp le chaman, Tillu la guérisseuse, Kerleu, Heckram, Ella, Lasse, Joboam, Kari, cataclysme, roman, fantasy, capiam

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche