Vendredi 5 mars 2010 5 05 /03 /Mars /2010 18:35
Hier soir, on a eu droit à un reportage sur Pôle Emploi dans Envoyé Spécial. On y a appris quelques petites choses sympathiques. Voici un petit topo de ce que j'ai trouvé intéressant.
Tout d'abord, la direction annonce toujours des chiffres moyens de 95 chômeurs par conseiller. Pourtant, aucun conseiller interrogé n'a jamais moins de 100 demandeurs d'emploi dans son "porte-feuille". Dans le reportage d'hier, les chiffres oscillaient entre 126 et 232 en novembre dernier. Il parait que dans la même agence (de Mulhouse), on dépasse maintenant allégrement les 300 personnes suivies par conseiller. Souvenons-nous de Christine Lagarde qui évoquait le chiffre de 60 comme étant la norme. En fait, on aurait dû parler d'énorme mensonge de sa part.
Alors comment fait l'agence nationale pour arriver à ces chiffres ? Les sort-elle d'un chapeau magique à la Harry Potter ou correspondent-ils à une certaine réalité. D'après le témoignage d'un informaticien maison, on comptabiliserait tous les employés de Pôle Emploi, y compris le directeur d'agence ou la réceptionniste qui ne gère aucun chômeur. Pire, on oublierait d'enlever des fichiers les gens partis en retraite, voire les personnes ayant quittés l'agence. Avec un tiers des employés à zéro, il est plus facile de faire baisser cette moyenne et la rendre plus présentable. Tags Pôle Emploi, Envoyé Spécial, reportage, télévision tv, France 2, Chômeurs, demandeurs d'emplois, porte-feuille, idéologie libérale, Nicolas Sarkozy, Doc Gynéco, Pierre Sarkozy, société d'intérim, Christine Lagarde, chapeau magique, Harry Potter, directeur d'agence
Devant l'afflux massif de demandeurs d'emploi, Pôle Emploi a recruté de nombreuses personnes en contrat à durée déterminée, mais il y a eu aussi une part d'externalisation. Pour répondre à l'idéologie libérale, on sous-traite donc à des boîtes privées, principalement des agences d'intérim. Seul petit problème, ces agences privées n'obtiennent pas de meilleurs résultats, mais coûtent beaucoup plus cher. Peu importe, il faut réduire le nombre de fonctionnaires qui sont forcément des fainéants et basculer dans le privé. Pire, le reportage a montré que certaines tâchés dévolues au privé étaient carrément bâclées et complètement inutilisables. Pas grave, les entreprises en question ne seront pas sanctionnées et on continuera de travailler avec parce qu'ils seraient plus longs d'en chercher d'autres, d'après le directeur de Pôle Emploi lui-même.
De fait, les conseillers n'avaient guère qu'un quart d'heure à consacrer à chacun de leur demandeur d'emploi par mois (au mieux). Autant dire qu'il vaut mieux suivre l'adage populaire : "Aide-toi et le ciel t'aidera". Un message à faire passer au sarkozyste et néo-chômeur Doc Gynéco dont on vient d'apprendre qu'il est inscrit et touche des indemnités. Son dernier album produit par Pierre Sarkozy ayant été vendu à... 2 000 exemplaires. Un vrai succès populaire !

Dominik


Tags Pôle Emploi, Envoyé Spécial, reportage, télévision tv, France 2, Chômeurs, demandeurs d'emplois, porte-feuille, idéologie libérale, Nicolas Sarkozy, Doc Gynéco, Pierre Sarkozy, société d'intérim, Christine Lagarde, chapeau magique, Harry Potter, directeur d'agence
Par Dominik Vallet - Publié dans : Humeurs - Communauté : Résistance 2007
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Catalogue

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés