Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 16:04
C'est sans doute le nouveau slogan de la BNP. A peine un an après avoir été renfloué par l'Etat, les traders de la banque vont pouvoir se partager (en moyenne) 135 000 euros de bonus. En attendant l'année prochaine où ils auront droit à des actions pour un montant équivalent. Quand on sait qu'un Smicard touche à peine 12 000 euros par an, ce bonus représente donc 13 années de SMIC (sans compter les actions et leur salaire fixe). Alors, quand j'entends les analystes économiques de BFM TV ou des radios défendre ce bonus sous le prétexte que la BNP a remboursé l'argent emprunté et que les traders des autres pays touchent plus encore, je me demande de qui on se moque.Tags : bonus, traders, BNP, 500 millions d'euros, un milliard, Nicolas Sarkozy, crise financière, aide de l'état, ump, gouvernement, taxation des bonus, jérome Kerviel, argent, banques, emprunts, BFM TV, smic, smicard
N'oublions pas que si la banque a remboursé aussi rapidement, c'est qu'ils ont trouvé l'argent ailleurs, c'est à dire essentiellement, chez leurs clients de dépôt (vous et moi). Qui plus est, sans cet emprunt, certaines banques seraient restés sur le carreau. Et puis, le "geste" de la BNP de diviser par deux les bonus de cette année, c'est aussi de l'esbrouffe, vu que la seconde moitié sera versé sous forme d'action. Comme la taxation des bonus qui ne durera qu'un an. C'est très logique. Après tout, soit, on décide que c'est normal et on ne taxe pas les bonus. Soit, on les trouve exagéré et on les taxe tous les ans. Pas cette mesure mi-chèvre, mi-chou destinée à clamer l'opinion publique. Remarquons l'intelligence de la BNP qui, pour échapper à cette taxe à un coup, a différé la moitié des bonus, qui échapperont à l'impôt exceptionnel. Non seulement, on fait semblant de faire des concessions, mais en plus, on économie du pognon. Y a pas à dire, pour gérer leur pognon, les banquiers sont très forts !
Quand à la moralisation du système bancaire clamé par Nicolas Sarkozy, on attendra encore un peu... ou beaucoup...
Et à la prochaine crise financière, on nous promettra encore des changements... tout aussi chimériques !

Dominik


Tags : bonus, traders, BNP, 500 millions d'euros, un milliard, Nicolas Sarkozy, crise financière, aide de l'état, ump, gouvernement, taxation des bonus, jérome Kerviel, argent, banques, emprunts, BFM TV, smic, smicard

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Fred de Roux 19/02/2010 07:00


Bonjour Dominik,

Tu dis clairement ce qu'il en est, à savoir que les pigeons sont toujours les mêmes et que l'argent est tellement roi qu'il pavoise insolemment. Ces bonus ne sont pas justifiés puisqu'ils
représentent les prises de risques inconsidérées. Sur le dos des clients naturellement. Un exemple : les intérêts des placements qui ont été minorés : de 4% on est passé à 1,75% en moyenne alors
que les contrats signés quelques années auparavant stipulaient bien ces 4%. Crise aidant, le prétexte était tout trouvé et comme on clame à qui veut l'entendre que l'inflation est quasi nulle, il
ne reste plus qu'à baisser les taux. Cherchez l'erreur...


Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche