Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 07:59
Pendant des mois et des mois, le gouvernement n'avait qu'un seul avis : la crise ne nous concerne pas, elle est strictement américaine et nos fondamentaux sont bons !
Pourtant, jeudi dernier à Toulon, Nicolas Sarkozy a entonné un autre discours. Désormais, la crise financière est la mère de tous les maux. A tel point que les mêmes lui mettent tout sur le dos. Le chômage qui explose, c'est la crise ; la croissance en berne, c'est la crise ; les déficits publics abyssaux, toujours la crise.
Un bon conseil, si vous arrivez en retard ou si vous avez une panne sexuel, invoquez la crise, ça a une chance de passer aussi ! ;o)Tags : Crise financière mondiale, Wall Street, Nicolas Sarkozy, gouvernement, UMP, Christine Lagarde, chômage, déficits publics, crise, traders, ministres, loi TEPA, bouclier fiscal, droite, réformes libérales, dérégulation, Union Européenne, présidence française de l'UE, hausse du pétrole
Peu importe si la hausse du pétrole a démarré bien avant, si la hausse des matières premières n'a aucun rapport, si la hausse des céréales non plus. Tout est lié à la crise, puisqu'on vous le dit ! Mieux, Laurent Wauquiez prétend qu'il avait tout prévu parce qu'il avait pris des mesures contre le chômage en juillet. Bien entendu, cela n'avait aucun rapport avec le fait que le chômage repartait à la hausse depuis plusieurs mois déjà. Non, c'est qu'il avait totu anticipé (sans nous le dire) car il savait que la crise financière allait nous péter à la gueule. Au passage, il faudra qu'il demande le numéro de portable de Christine Lagarde parce qu'elle ne semblait pas bien au courant...
Finalement, ça a du bon la crise. Votre politique n'a aucun effet, mais elle vous permet de cacher la misère sous l'effet de la crise. Ainsi, la loi TEPA (celle qui contient le bouclier fiscal) devait déclencher un choc de confiance et provoquer un surplus de croissance. Résultat : peau de balle ! Pas grave, on n'aura qu'à dire que c'est la faute à la crise ! Remet-on en cause cette loi qui coûte 15 milliards d'euros par an ? Pas du tout ! Quelle drôle de question ! Si la droite se met à prendre de l'argent aux riches, où va-t-on ?
Mieux, la crise sert de justification à des nouvelles réformes libérales (donc dérégulatrice) alors qu'on clame qu'il faut plus de régulation. Ou encore, on sauve la mise à des bâtisseurs un brin spéculateurs qui ont construit des milliers de logements invendables car trop chers. Le gouvernement se charge de les racheter. Quelle est la part de Bouygues dans ce sauvetage du bâtiment ? Silence précautionneux des médias qui ne posent aucune question en la matière.
Ne vous inquiétez pas, la crise servira encore à cautionner des décisions impopulaires et à dissimuler ll'inefficacité des politiques entreprises.
La présidence française de l'Union Européenne avait plein d'ambitions, plein de projets et finalement, elle ne fait que gérer la crise financière. Là aussi, c'est totu bénef pour Sarkozy car autant, il est bon en situation de crise par son activisme et sa volonté de bouger, autant il est assez médiocre pour gérer le quotidien et les tractations européennes.
Moi, je vous le dis : vive la crise !

Dominik

L'avis autorisé : Guaino balance sur Maastricht



Tags : Crise financière mondiale, Wall Street, Nicolas Sarkozy, gouvernement, UMP, Christine Lagarde, chômage, déficits publics, crise, traders, ministres, loi TEPA, bouclier fiscal, droite, réformes libérales, dérégulation, Union Européenne, présidence française de l'UE, hausse du pétrole

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominik Vallet - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Vallet Dominik 02/01/2009 10:17

Commente, il en restera toujours quelque chose ! ;o)

Fred de Roux 02/01/2009 09:07

J'ai beaucoup raté en ne découvrant pas plus tôt ton blog. Je suis en train de l'éplucher, page après page. Non, je ne commenterai pas tout, mais sache que mon esprit fureteur se régale à lire ta prose.

David C. 08/10/2008 21:59

Pour faire face à la crise financière internationale: Faites appel à Cheminade!!! Depuis 1995, Jacques Cheminade l'avait dit!!! Aujourd'hui Jacques Cheminade propose ses solutions!!! Vite demander un VRAI nouveau Bretton woods!!! David C.

Présentation

  • : Little Brother : humeurs
  • Little Brother : humeurs
  • : Le petit frère qui regarde l'actu avec des morceaux de dessins humoristiques dedans
  • Contact

Catalogue

Recherche